Recherche :
 

Le Baccalauréat européen

Le Baccalauréat européen

La dénomination « Baccalauréat européen » appartient aux seules Ecoles européennes qui disposent depuis leur établissement d’un monopole d’utilisation sur celle-ci dans toutes les langues officielles de l’Union européenne.

 

Le cycle du Baccalauréat européen

Le cycle du Baccalauréat européen comprend les deux dernières années de l’enseignement secondaire (S6 et S7) des Écoles européennes et des écoles agréées par le Conseil supérieur.

Le cycle du Baccalauréat européen consiste en un programme multilingue complet. Les élèves doivent toujours suivre une combinaison de cours de langues, de sciences humaines et de matières scientifiques, donnés dans plus d’une langue.
Le tronc commun comprend les matières obligatoires suivantes, dont certaines peuvent être étudiées à différents niveaux de complexité :

  • Au moins deux cours de langues (la langue dominante et une autre)
  • Mathématiques, soit 3 périodes/semaine soit 5 périodes/semaine
  • Une matière scientifique, soit Biologie 2 périodes/semaine soit toute autre matière scientifique enseignée à raison de 4 périodes/semaine : Biologie, Chimie ou Physique
  • Histoire et Géographie, soit 2 périodes/semaine soit 4 périodes/semaine, qui sont enseignées dans une langue différente de la langue dominante, en français, en anglais ou en allemand.
  • Philosophie, soit le cours à 2 périodes/semaine, soit le cours à 4 périodes/semaine
  • Education physique
  • Morale non confessionnelle ou Religion

Outre le tronc commun, les élèves peuvent choisir parmi un grand éventail d’options et de matières complémentaires pour compléter leur curriculum, afin d’obtenir un minimum de 31 périodes par semaine et un maximum de 35 périodes.

 

Le tableau suivant indique la structure du programme et les possibilités de choix :

Cliquer sur le tableau pour l'agrandir

 

Les épreuves du Baccalauréat européen

L’enseignement secondaire est validé par les épreuves du Baccalauréat européen, qui se déroulent à la fin de la S7. Les candidats présentent cinq épreuves écrites et trois épreuves orales. Les épreuves écrites de LI, LII et Mathématiques sont obligatoires. Une épreuve orale en LI et une épreuve orale à choisir entre la LII et une matière enseignée en LII (Histoire, Géographie ou Économie) sont obligatoires. Les candidats doivent donc faire preuve de compétences écrites et orales dans au moins deux langues.
Chaque épreuve couvre l’ensemble du programme de la matière correspondante enseigné en S7, mais évalue aussi les compétences (connaissances, aptitudes et attitudes) acquises les années précédentes, tout particulièrement en S6.

Aussi bien les épreuves écrites qu’orales font l’objet d’une double correction et sont notées à la fois par les professeurs des candidats et par des examinateurs externes. La note finale est la moyenne des notes attribuées par les deux examinateurs. En cas de différence de plus de deux points entre les notes attribuées, on fait appel à un troisième correcteur externe, qui réalise une analyse approfondie des corrections précédentes et qui octroie une note définitive comprise entre les notes supérieure et inférieure attribuées par les deux correcteurs précédents.

Le Conseil supérieur des Ecoles européennes désigne chaque année les examinateurs externes, qui doivent répondre aux exigences de leur pays d’origine pour être nommés membres d’un jury d’examen du même niveau.

 

Assurance de la qualité du Baccalauréat européen

Le président du jury du Baccalauréat européen et les inspecteurs nationaux agissant en qualité de vice-présidents supervisent la session du Baccalauréat européen. Ils garantissent le haut niveau et la qualité des sujets d’examen du Baccalauréat ainsi qu’une évaluation juste et fiable des candidats, et ils font en sorte que les épreuves se déroulent dans le respect des règlements des Ecoles européennes.

La présidence du jury du Baccalauréat européen est assurée pour un an par l’Etat membre qui préside le Conseil supérieur des Ecoles européennes cette année-là. Le pays qui assure la présidence annuelle propose un professeur d’université renommé pour présider la session du Baccalauréat européen ; celui-ci est nommé président du jury par le Conseil supérieur.

 

Principes de l’évaluation du Baccalauréat européen

L’évaluation au cycle du Baccalauréat européen est fondée sur des critères. Les résultats des élèves sont évalués par rapport au niveau d’acquisition des compétences requises et d’atteinte des objectifs de l’apprentissage définis dans un programme donné. Les inspecteurs fournissent également des lignes directrices très claires pour l’évaluation et la notation des épreuves, sous la forme de critères, tant pour les épreuves orales qu’écrites.

L’évaluation du Baccalauréat européen est à la fois formative et sommative.
L’évaluation formative porte sur le processus d’apprentissage. Elle se traduit par ce que l’on appelle la « note A ». La note A représente le travail journalier des élèves dans une matière, c’est-à-dire diverses tâches et divers aspects tels que :

  • la concentration et l’attention en classe ;
  • la participation active et la qualité des interventions en classe ;
  • la régularité et la cohérence du travail effectué en classe et à la maison ;
  • l’attitude positive face à la matière ;
  • les signes du sens de l’initiative, d’indépendance et d’autonomie ;
  • les brefs tests intermédiaires écrits ou les interrogations orales ;
  • les progrès constatés ;
  • etc.

L’évaluation sommative porte sur la performance d’un élève à la fin d’une période d’enseignement donnée. Elle se traduit par ce que l’on appelle la « note B », qui est obtenue lors des épreuves du Pré-Baccalauréat du trimestre ou du semestre. Ces examens permettent de vérifier les compétences acquises par les élèves au cours d’une longue période dans certaines matières. Ils sont organisés dans des conditions matérielles particulières (disposition du local, utilisation de formats spécifiques, surveillance, etc.) et assortis de contraintes de temps.

A la fin de la 7e année secondaire, les élèves obtiennent une note préliminaire qui compte pour 50 % de la note finale. La note préliminaire porte sur l’ensemble des évaluations formatives et des évaluations sommatives (épreuves du Pré-Baccalauréat) réalisées par les enseignants au cours de la 7e année secondaire.

Les 50 % restants de la note finale s’obtiennent par la double correction des épreuves écrites et orales du Baccalauréat européen par les examinateurs interne et externe. Les cinq épreuves écrites comptent pour 35 % de cette partie, et les trois épreuves orales pour 15 % de cette partie.

La note de réussite globale du Baccalauréat européen est de 6 sur 10 (soit 60 sur 100).

 

Le diplôme du Baccalauréat européen

Au nom du Conseil supérieur, le Secrétaire général des Ecoles européennes décerne le diplôme du Baccalauréat européen aux candidats qui ont réussi. Ce diplôme certifie l’accomplissement des études secondaires dans une Ecole européenne ou dans une Ecole européenne agréée par le Conseil supérieur. Il est officiellement reconnu comme un titre permettant l’admission dans l’enseignement supérieur dans tous les pays de l’Union européenne ainsi que dans plusieurs autres pays.

Les titulaires du Baccalauréat européen jouissent dans leur pays des mêmes droits et avantages que les autres titulaires d’un certificat de fin d’études secondaires et ils peuvent notamment, au même titre que les nationaux du pays aux qualifications équivalentes, solliciter leur admission dans toute université ou tout établissement d’enseignement supérieur de l’Union européenne.

 

Liens

Pour plus d’informations sur le Baccalauréat européen :

Règlements relatifs au Baccalauréat européen : voir les Textes officiels

 

Equivalences et admission à l’université :

Equivalences entre le Baccalauréat européen et le diplôme de fin d'études du cycle secondaire des écoles nationales et admission des titulaires du Baccalauréat européen aux universités des pays-membres - 2014-03-D-25-fr-1
 

Le Baccalauréat européen : brochure à l’attention des services chargés de l’admission dans les universités, les grandes écoles et autres établissements d’enseignement supérieur (Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche - France)

The European Baccalaureate: Information for admissions officers of universities and other higher education institutions (Department for Education - UK)

 

Rapports sur le Baccalauréat européen :

Rapport sur le Baccalauréat européen 2015 - 2015-09-D-7-fr-4
Rapport sur le Baccalauréat européen 2014 - 2014-07-D-13-fr-3
Rapport sur le Baccalauréat européen 2013 - 2013-08-D-9-fr-4
Rapport sur le Baccalauréat européen 2012 - 2012-09-D-20-fr-3
Rapport sur le Baccalauréat européen 2011 - 2011-08-D-2-fr-3
 
 

Voir aussi : Statistiques

© 2007 - 2009 Schola Europaea
Avis juridique - Legal notice - Rechtlicher Hinweis
Plan du site